La négociation pour les nuls…

Il arrive un temps où la négociation devient indispensable pour faire évoluer une situation… et parfois cela ne va pas sans un besoin évident de clarifier la situation.

Pour faire entendre votre point de vue à votre interlocuteur, il faut souvent utiliser des arguments percutants. Il est toutefois préférable de lui remettre les points sur les « i » que de lui mettre votre poing dans sa face !! (bien que cette dernière option pourrait soulager, à court terme, une frustration grandissante, elle n’est pas la meilleure option pour garantir de bonnes relations professionnelles à long terme.)

 

Selon l’orientation de la discussion, il vous est également possible de remettre l’église au milieu du village. Toutefois, suivant l’origine culturelle de votre contradicteur, il faudra plutôt remettre la mosquée au milieu du bled ou la synagogue au centre du kibboutz…

 

Les passionnés d’horlogerie préféreront peut-être remettre les pendules à l’heure. Ceci demande du doigté et de la subtilité. Rien à voir avec la première proposition. Dans les cas extrêmes, vous devrez peut-être même combiner plusieurs options et ainsi vous retrouver à devoir remettre la pendule de l’église à l’heure… après l’avoir remise au centre du village… bonjour la logistique….

 

Lors de négociations en groupe, il s’agira de savoir accorder ses violons avant d’entrer dans la fosse d’orchestre aux lions, afin que les points ne passent pas sur les « j » et que les poings ne s’écrasent pas dans votre camp….

 

Il apparaît donc que la négociation peut être un art subtil dans lequel la linguistique joue parfois un rôle de perturbateur ludique. A vous maintenant de trouver votre propre voie.

 

SYD

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *