Pendant ce temps, à l’école

L’autre jour, pendant la récréation, on a décidé de jouer au foot avec les copains. Ça faisait plusieurs mois qu’on en parlait… et finalement on s’est décidé. Mais ça ne s’est pas passé aussi bien qu’on aurait voulu.

Bon il faut vous dire que dans mon école, on parle pas toujours tous la même langue. On vient tous de pays différents, et nos parents ne nous ont pas toujours inculqué les mêmes valeurs. La plupart du temps on arrive à s’entendre, mais ce jour-là, ça a failli finir en bagarre générale.

Tout d’abord, on a choisi un arbitre. On a pris le palombien. Il connait bien les règles parce que ça fait longtemps qu’il joue au foot dans cette école, mais comme il est un peu enrobé, il n’arrive plus à courir après le ballon.

Après il a fallu trouver un ballon. On s’en fout un peu d’où il vient tant qu’on peut taper dedans. Alors c’est le Syldave, un grand baraqué qui fait beaucoup de sport, qui l’a apporté. Et puis la partie a commencé.

On avait de la peine à mettre des buts, parce que les deux équipes se battaient fort. D’habitude je joue dans l’équipe rouge, mais cette fois, je dois dire que j’ai préféré me mettre avec un nouveau. Je ne le connaissais pas mais il parait que ça fait déjà un moment qu’il est à l’école. Un petit qui vient de la principauté de Bretzelburg, il dribble super bien, et pas que : il est vachement doué pour parler. J’aime bien l’écouter et le voir jongler avec le ballon. La cheffe des rouges m’a dit que je ne devrais pas trop l’écouter. Mais je crois qu’elle est juste jalouse.

Tout allait bien jusqu’à la pause. Le palombien avait un petit creux alors il est allé chercher son goûter, mais il ne l’a pas trouvé dans son sac. Son copain qui l’assistait à l’arbitrage, bordurien, lui a proposé le sien mais il l’avait perdu aussi. En fait, on l’a appris plus tard, c’était le syldave qui les avait rackettés avant le match.

On s’est mis alors à plusieurs pour essayer de les aider à récupérer un bout de leur goûter, mais quand on a repris la partie après la mi-temps, le syldave a dit que si ça continuait, il repartait chez lui avec le ballon. Ca a mis un peu tout le monde en colère, surtout mon nouveau copain. Il a demandé que l’arbitre siffle un Penalty et qu’il soit tiré dans les règles… à la loyale !

Mais pour éviter que ça dégénère, le palombien, il a sifflé la fin du match en déclarant que l’équipe du syldave avait gagné… Mais moi je le sais, c’est de la triche ! Ils n’avaient même pas mis plus de buts que nous. Il l’a juste fait pour que la prochaine fois, le syldave apporte de nouveau son ballon.

Moi, maintenant, je ne sais pas si je vais continuer à jouer au foot avec eux. Ils sont très forts pour dire aux autres comment il faut jouer, mais dès qu’ils perdent, ils changent les règles et ils gagnent…

Syd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *