En ces temps d’isolement et de tourments, votre syndicat vous offre une fenêtre sur le monde, sur un monde plein de courage et de dignité.

Tout d’abord, une bonne nouvelle, ré-utilisable à volonté : Rappelons-nous que chaque employée/é du BIT est un maillon vibrant de la solidarité entre travailleurs.

Soyez grandi par cette idée !

Grâce à vous, les luttes, anciennes et actuelles, souvent sauvages, pour la survie des personnes et la justice sociale, trouvent une épaule, un support, une protection, parfois des lois…

Mais toujours un cœur qui bat !

Cette semaine, nous vous proposons un bijou cinématographique,
plein de lumière ; authentique et émouvant :

« Le sel de la terre (1954)».

Troublante illustration de l’engagement héroïque
de ceux qui fondent et sculptent l’or de la solidarité,
et dont nous sommes les fiers serviteurs.

A visionner en ligne en cliquant ici

 

Ces héros ne sont pas des superhéros, ils sont réels.

Leur vision solidaire et émancipatrice leur donne la force de mettre leur vie en jeu pour les autres travailleurs, du présent et du futur, qui savourent les fruits de leurs exploits, pendant que depuis un siècle, le BIT et ses employé.e.s en ramassent les graines et les cultivent.

 

Les conditions de travail dans les mines furent l’objet des premières luttes auxquelles le BIT s’est associé. Celles-ci furent magnifiquement illustrées par différents artistes , à découvrir ici.

Pour avoir une idée de ce que signifie être un mineur aujourd’hui,
un documentaire à voir en ligne, en cliquant ici

En musique ça donne ça

Pour finir en beauté, une chanson de mineurs, rendue populaire par N. Mandela, que lui et ses compagnons d’infortune chantaient en prison, tout en cassant des pierres. Elle raconte le quotidien des mineurs qui partaient en train vers les mines.

English version

Spanish

Yannick Humeau